• Waar en waneer ?

    Parc Josaphat à 1030 Schaerbeek
    Parc Josaphat à 1030 Schaerbeek

Programme du dimanche 1er juillet 2018

Le temps de l’ouverture

Découverte de la Friche Josaphat ou comment la nature reprend ses droits sur un ancien site industriel : Visite et repas convivial

De 11h à 14h

La nature reprend parfois ses droits sur d’anciennes friches industrielles. C’est le cas avec la Friche Josaphat, ancienne gare de marchandises située à la limite entre Schaerbeek et Evere. Depuis 2014, les naturalistes d’Aves-Natagora y relèvent la présence de nombreuses espèces d’oiseaux. Le site accueille aussi une très large variété d’insectes, donc certains sont rares : le grillon d’italie (Oecanthus pellucens), le Mégachile de la Luzerne (Megachile rotundata), le Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii), et le criquet à ailes bleues (Oedipoda caerulescens).

Comment faire respecter ce patrimoine naturel et éviter qu’il se retrouve sacrifié sur l’autel de la course aux profits ? C’est la question que l’on se posera lors de la visite de la friche et du repas qui suivra, préparé par "Récup’Kitchen". Au terme de la visite, on vous offrira davantage d’information sur les collectifs citoyens présents sur la friche, et sur les possibilités de s’y impliquer comme bénévole...

Rendez-vous à 10h45 au stand d’accueil des Dialogues en humanité (Kiosque) pour un départ à 11h et un retour à 14h (A 10 minutes à pied du stand d’accueil)
10.45 : rendez-vous au Kiosque du parc Josaphat (stand d’accueil des Dialogues en humanité)
11.00 : départ vers la Friche Josaphat
11.15 : début de la visite entomologique de la friche (75 min.)
12.30 : préparation du repas de midi (en compagnie de Récup’Kitchen) et repas convivial à prix libre
14.30 : fin de l’activité et retour au parc Josaphat

Rencontre autour du documentaire Les Métamorphoses du monde

De 11h30 à 13h00
Documentaire de Jean Cornil, 26’
Depuis l’aube de l’humanité, le monde n’a cessé de se transformer. L’histoire est une succession de bouleversements, de mutations et de révolutions. En ce début de troisième millénaire, nous observons une vertigineuse accélération du monde. Sommes-nous les contemporains d’un basculement de civilisation ?
La projection sera suivie d’un échange avec Jean Cornil et les invités internationaux et sera animé par Olivier De Prins de Présence et Action culturelles

Le temps des ateliers 14h-16h

Au nom de l’humanité !

De 14h à 19h
A partir des pistes proposées par Riccardo Petrella pour la Charte de l’humanité et par Patrick Viveret pour le Conseil de la Sécurité de l’humanité, cet espace accueillera tout au long du Festival toutes les propositions et suggestions qui émaneront des échanges dans les agoras, les ateliers, les spectacles, les discussions informelles… pour alimenter le contenu de ces deux propositions.
Animé par le Groupe de Travail Charte des Dialogues en humanité Bruxelles, issu du Cycle « Quelle humanité ? » avec Riccardo Petrella

Quizz des droits humains

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme aura 70 ans cette année. C’est l’occasion de la fêter, de l’interroger et de mieux la comprendre avec Amnesty International.
Nous vous donnerons l’occasion de vous engager en signant une pétition, de tester vos connaissances à travers des quiz, et de créer des messages de justice et de paix.
Par le Groupe 4 d’Amnesty International de Schaerbeek

Les droits de l’Homme, ce sont les miens, ce sont les tiens, ce sont les nôtres

En vue des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme, par le biais de l’animation d’ateliers d’écriture, nous souhaitons proposer à tous les citoyens de se ré approprier les textes, d’y réfléchir, d’en discuter et surtout de les réécrire en leurs mots.
Atelier proposé par Anne Iwens, écrivain public de La Cité des Ecrits asbl

Danses en Cercle

De tout temps, les humains ont dansé pour célébrer des évènements importants de la vie : mariage, récoltes, décès, pour invoquer la pluie… Les danses que nous partageons, issues des cultures traditionnelles ou de chorégraphies récentes, portent en elles une énergie spécifique. La conscience avec laquelle nous dansons et l’intention que nous y mettons nous donne l’occasion d’être plus centrés en nous-mêmes, plus réceptifs, plus ouverts aux autres.
Atelier proposé par Kitty Ronse, une passionnée de la danse en cercle dans la tradition de la Communauté de Findhorn (Ecosse)

Leadership partagé et connaissance de soi

L´atelier propose une rencontre avec les six "paramitas" bouddhistes et son rapport avec le leadership partagé des nouveaux collectifs citoyens. Chacun va retrouver, par le moyen d´une séance de yoga nidra et des cercles de parole, quelles sont ses propres « vertus » à partager avec son collectif (générosité, moralité, diligence, patience, méditation et sagesse). Le vécu joyeux du leadership se passe quand nous sommes en accord avec notre propre mission sur Terre.
Atelier proposé par Débora Nunes (Brésil), initiatrice des Dialogues en humanité et de l’Ecole d’Ecologie profonde à Salvador de Bahia et Ivan Maltcheff (France), accompagnateur de transformation, auteur du livre "Les nouveaux collectifs citoyens" et animateur de voyages en conscience

Initiation au Taijiquan – Tai Chi

Le Taijiquan est le plus connu et le plus répandu des arts martiaux chinois qui fait travailler l’intérieur du corps. C’est un art fondé sur la pratique de mouvements fluides et souples, réalisés avec lenteur.
Le Taijiquan permet d’atteindre un état de tranquillité intérieure tout en étant en mouvement. L’entraînement permet de mieux faire circuler son énergie, mobiliser son corps, se détendre, se recentrer et se défendre. Il améliore également le sens de l’équilibre et aide à mieux intégrer son schéma corporel et à coordonner ses mouvements.
Atelier proposé par Badema, maître de Qi Gong, de Tai Chi, de Feng Shui, et d’astrologie chinoise en Europe et en Chine. Elle écrit et publie le calendrier Feng Shui chaque année depuis 2006.

Le Monde va mal, on en parle en rue

Atelier pratique d’éducation populaire pour agir et parler collectivement des enjeux sociaux et écologiques sur les effondrements en cours et à venir.
Atelier proposé par Rencontres des Continents

NoodleBrain

De 13h à 16h
NoodleBrain est un dispositif artistique qui amène les publics à se questionner sur la place du numérique dans notre société et particulièrement sur les données personnelles qui circulent sur la toile et leur utilisation.
A l’heure du big data et des algorithmes, que reste-t-il de notre vie privée ? Certains vont jusqu’à dire qu’elle n’existe plus. Pouvons-nous encore décider par nous-mêmes ? Les algorithmes nous gouvernent-ils jusqu’au cœur de notre intimité ?
Nos données personnelles sont stockées en permanence dans le « big data » et monnayées auprès de sociétés privées (data brokers) et institutions diverses afin de vendre des biens, des services, des pratiques culturelles, voire des idées politiques.
La création NoodleBrain amène chaque individu plongé dans le dispositif, à une réflexion sur cette perte d’intimité en jouant le jeu subtil de la frontière entre le vrai et le faux.
Le dispositif artistique NoodleBrain est porté par La Concertation ASBL – Action Culturelle Bruxelloise dans le cadre des activités de sensibilisation du réseau sur les enjeux du numérique et de ses actions transversales sur le territoire bruxellois.
Atelier proposé par Arts Nomades http://www.artsnomades.be/2014/10/noodle-brain.html

La Voie des sons essentiels et concert sonore aux bols, manolini et voix

14h : S’enchanter corps & âme par la résonance du chant des voyelles et de phonèmes, un processus régénérant et unificateur (15 pers. max)
15h : Concert, imprégnation sonore aux bols, manolini et voix. Se relaxer et se ressourcer, allongé.e sur un tapis de yoga ou assis.e, immergé.e dans un univers d’ondes sonores régénératrices et apaisantes.
Avec Anne Denis - Naturopathe - praticienne de relaxation - «massage» sonores et d’équilibrage de l’atlas par codes sonores : Atlas in Balance

Connaître son rythme «Know Your Rhythm»

Un atelier pour découvrir sa musicalité et son propre sens du rythme dans la vie et le travail. Grâce à des exercices d’immersion dans un esprit d’auto-culture et de joie, cet atelier permet de mieux cerner son rythme et sa musicalité en tant qu’individu et en tant que membre du collectif.
Un atelier proposé par Arnab Bishnu Chowdhury (Inde), compositeur - musicien – formateur en musicothérapie. Il joue du tabla, du piano et pratique la musique vocale. http://kyr.ninad.in/

Éloge de la fraternité

Face aux métamorphoses de notre époque, nous sommes nombreux.ses à vivre des peurs et parfois du désespoir. Cet atelier propose de donner parole à un autre regard. Celle de chacun.e., de tout âge, de toute culture, dans le respect de nos différences. Un moment pour dialoguer et susciter peut-être de nouveaux espoirs et engagements ou pour assumer des renoncements, des ‘deuils’ et de possibles ‘manques’ mais surtout pour s’entraider en fraternité !
Atelier proposé par Alain Dangoisse, animateur de la Maison du Développement durable

Détournement pub

Un atelier de réflexion et d’action autour de l’idéologie publicitaire et de détournement de publicités. Un espace pour questionner les liens entre espace public et publicité et éveiller notre créativité pour réaliser des outils de contestation/subversion du discours publicitaire.
Atelier proposé par Présence et Action Culturelle

L’écriture en jeu(x)

Les Collectifs d’écrits bruxellois vous proposent des jeux d’écriture dans un carnet à emporter avec soi. Ils vous promèneront, par la plume, du « Je » au « Nous », à la découverte de soi, de l’autre, des collectifs d’écrits. Vous repartirez peut-être avec l’envie de rejoindre l’un d’eux.
Atelier proposé par les Collectifs d’écrits bruxellois : www.collectifsdecrits.org

Recherches en lutte, luttes en recherche

Partage d’expériences autour des articulations possibles entre manières d’être en lutte et manières de conduire et restituer des recherches.
Atelier proposé par Les collectifs de recherche : "Ecologie de Bruxelles" & "Des plumes dans le goudron"

Marcher pour changer le monde : Sur les routes 2018 avec Les Actrices et Acteurs des Temps présents

En prenant la route, il s’agit de porter le regard sur des situations qui disent les tensions du présent et du futur, de susciter les rencontres, les questions, les débats afin de reconquérir un territoire politique au rythme lent de la marche. Telle est la démarche que proposent les Actrices et Acteurs des Temps présents cet été 2018. Venez découvrir leur programme et partager leurs idées !
Atelier proposé par les Actrices et Acteurs des Temps présents

Marcher pour changer le monde : La Marche des Cobayes (France)

La Marche des Cobayes est une initiative portée par un collectif associatif français de près de 150 associations et défenseurs de la santé environnementale, victimes de la pollution et des toxiques présents dans l’air, dans l’eau, dans notre alimentation, dans les médicaments et soutenu par plusieurs femmes et hommes politiques de tous bords.
La Marche des Cobayes chemine à raison de 15 à 20 km par jour
• pour en finir avec le tout pouvoir des lobbys industriels qui s’infiltrent dans les évaluations scientifiques et la réglementation !
• pour exiger le droit fondamental à un air sain, une alimentation saine, une médecine saine, un environnement sain et la préservation de la santé pour tous !
Souhaitant interpeller les institutions européennes, ils tenaient à être présents à la première édition des Dialogues en humanité de Bruxelles !
15 représentants du collectif vous invitent à découvrir leur démarche

Déshabillez-moi, Big Brother !

Vie privée et Big Data : comment se protéger ?
Des alternatives existent ! Venez les découvrir !
Atelier proposé par Virginie Braconnier et Jos Beni

Les droits de l’Homme, ce sont les miens, ce sont les tiens, ce sont les nôtres

En vue des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme, par le biais de l’animation d’ateliers d’écriture, nous souhaitons proposer à tous les citoyens de se ré approprier les textes, d’y réfléchir, d’en discuter et surtout de les réécrire en leurs mots.
Atelier proposé par Anne Iwens, écrivain public de La Cité des Ecrits asbl

Rêver Schaerbeek en 2030 avec vous

Schaerbeek en Transition vous invite à rêver votre Schaerbeek en 2030 en pratiquant un exercice d’intelligence collective appelé “Dragon Dreaming”. Venez rêver avec nous de ce nouveau Schaerbeek en confrontant vos rêves mais aussi vos peurs et prenez part avec nous à de nouvelles initiatives de Transition sur notre belle commune.
Le Dragon Dreaming est une méthodologie qui permet de réaliser des projets de manière créative, collaborative et durable autour de 3 principes : Le développement personnel, la création de communauté, l’équilibre entre l’humain et la nature pour laisser émerger la magie de la vie.
Atelier animé par Anna Anderson

Projet Wood Wide Web

Ce projet, tisse des liens entre les arbres et les humains.
Dimanche, il vous propose d’aller d’arbre en arbre au Parc Josaphat : Regarder ces grands individus, découvrir leurs secrets, rencontrer les personnes qui proposent des ateliers arborés à leur pied.
Une invitation à explorer un petit bout de forêt urbaine qui pousse à Bruxelles.
www.woodwideweb.be
Toute la journée en continu.
Le stand se trouvera à côté du stand d’accueil Dialogues en humanité (Kiosque)
Atelier proposé par Priscille CAZIN, Zerolutions

Les Arbres à Palabres à Bruxelles

Se rencontrer au coin de la rue, retrouver la vie de village au coeur de la ville, définir dans l’espace urbain des sites de rencontres pour tous et partout gratuitement, c’est le concept des "Arbres à Palabres", nouvelles zones de communication urbaines.
Par un système simple, briser la règle tacite qui régit nos grandes villes et qui consiste à ne pas parler à quelqu’un à qui on a pas été présenté.
Avec les "Arbres à Palabres", un mobilier urbain désuet, un banc, une terrasse, un perron ou encore, bien-sûr, un arbre peuvent devenir des zones identifiées.
Pour cet atelier, Médhi Beduin vous invite à découvrir le projet "Arbre à Palabre" et à échanger autour de l’idée.

Des arbres du Parc Josaphat à nos arbres psycho-généalogiques

Comme l’arbre, nous avons des racines dans la terre et des branches vers le ciel. Parfois la sève est coincée et ne circule plus bien entre les racines et les branches.
Se réconcilier avec son arbre, c’est dépasser un héritage familial parfois difficile pour mieux l’assumer. Grâce au contact physique avec l’arbre, nous nous connecterons avec nos racines, nos branches, pour nous aider à être nous-mêmes, ici et maintenant.
Avec Gérard Choplin, Ingénieur agronome. A travaillé pendant de nombreuses années dans l’association Via Campesina et dans l’analyse des Politiques agricoles communes de l’UE.

« Onzen hof/notre Jardin » A la découverte des petites histoires du Parc

Carla Vanparys, dans un très beau livre bilingue sur le Parc Josaphat « Onzen hof / notre jardin » rassemble une série de portraits en paroles et images de plusieurs travailleurs et visiteurs fidèles de l’un des plus beaux parcs de Bruxelles.
Le poète Luc Vandermaelen vous invite à en découvrir quelques passages en français et en néerlandais.

L’arbre et le ressenti de l’arbre

Aborder les arbres à travers les cinq sens. Comment rentrer en communication avec l’arbre ? Et par là, comment porter soin à la Terre, à l’Eau, à l’Arbre, à l’Homme ?
Avec Serge Bernard, géobiologue et kinésiologue et Christine Maquet, ergothérapeute

Le temps des Agoras 16h – 19h


3 parcours 3 agoras :

1er parcours : nous habitons tous et toute la même Terre

Agora A : Pour des politiques migratoires justes et humaines

Cette agora vous propose un espace de remise en perspective du phénomène migratoire pour déconstruire certaines idées reçues et permettre de réfléchir collectivement aux pressions qui s’exercent sur nous tous en tant qu’individus et collectivité. Pour citer M. Martiniello*, « N’y a-t-il pas un espace pour une politique proactive de l’immigration basée sur des critères clairs et démocratiques tenant compte des désirs et des besoins de tous et reconnaissant simplement le principe de la liberté individuelle de rechercher ailleurs sur la planète le bien-être que l’on n’a pas chez soi ? ».
Avec : Avec Dominique Decoux, Claire-Marie Lievens, Sotieta Ngo, Céline Delrez, Béatriz Camargo, Coline Billen, Astrid Van Impe, Freddy Bouchez, Patrick Viveret, Ali Serouchni, et bien d’autres.
* https://orbi.uliege.be/handle/2268/19574

2ème parcours « Quand le ’’je’’ devient ’’nous’’ »

Agora B : L’entraide plutôt que la compétition ?

L’entraide est un mode de vivre ensemble, une possibilité de se relier pour ’’’créer de l’espoir’’. L’entraide, c’est donner & recevoir. Nous allons honorer le partage. Etre ensemble est source d’espoir, pour surmonter nos désenchantements, nos tristesses ou peurs. Notre diversité est notre richesse que nous allons ancrer dans l’entraide. Accueillis dans ce parc, désireux de s’enrichir de notre différentes cultures, ce moment ensemble est l’idée d’un récit collectif, de paroles de chacun.e.s bien accueillies, une histoire du monde que nous voulons régénérer par la variété de nos représentations.
Avec : Olivier De Schutter, Gérard Choplin, Vincent Commenne, Grégoire Wallenborn, Ivan Maltcheff (France), Eric Ahoumenou (Benin), Geneviève Ancel (France), Claude Veyret (France)

3ème parcours : pour une société égalitaire, solidaire et durable »

Agora C : La santé, mode d’emploi !

La santé, condition première de la vie est à la fois un bien individuel ET un bien commun, un droit qu’il faut protéger. La société (organisation politique et économique) conditionne notre état de santé par ce qu’elle impose ou autorise. Environnement, logement, aménagement du territoire, mobilité, éducation, conditions de travail… sont sources d’inégalités croissantes. Comme ces inégalités nous rendent tous malades quels choix politiques pourront-ils préserver une vie qui vaille la peine (particulièrement pour les publics fragilisés : sdf, sans-papiers) et nous réapproprier nos corps face à une médecine plus technocratique qu’humaine ?
Avec : La Luss (Ligue des usagers des services de santé) ; Asbl Femmes et santé ; Maison médicale du Nord (Schaerbeek) ; Médecine pour le peuple ; Jean-Pierre Unger, médecin généraliste, Le groupe santé (E)change Bruxelles, Pierre Ryckmans, médecin co-coordinateur de l’asbl Infirmiers de rue.

Agora D : Agora jeune public (5 à 8 ans) avec la Bibliocyclette 17h00

La Bibliocyclette, c’est une bibliothèque sur roulette qui voyage. Elle est accrochée au vélo d’une bibliothécaire aventurière, chercheuse et conteuse d’histoires qui racontera tous ses secrets. Après la lecture, tu pourras dialoguer avec les autres enfants sur les réflexions que t’inspire l’histoire.
Par Mélina Van Hoof et Les Grands-Parents pour le climat

Agora E : Agora Ados

Etre jeune en ville ?

Par l’activité « Etre jeune en ville » nous facilitons un dialogue entre jeunes bruxellois. Qu’est-ce que signifie, pour eux, « être jeune en ville » ? Quels sont les lieux publics où ils se sentent bien ? Connaissent-ils leurs voisins ? De quoi rêvent-ils - quel serait leur quartier idéal ? A toutes ces questions, les réponses et les idées viendront sur la table de dialogue. Littéralement, car sur notre nappe ils peuvent écrire et dessiner. Voilà pourquoi nous sommes contents si nous rentrons à la fin de l’activité avec une nappe bien pleine de traces...
Animé par Widu de l’asbl Le Foyer

Le temps de la fête et de la convivialité 18h30 – 22h00

18h30 - Espace Azalées

Lettre à Nour

Lecture spectacle de Rachid Benzine avec Delphine Peraya et Rachid Benzine
Islamologue et chercheur franco-marocain, Rachid Benzine fait partie de la nouvelle génération d’intellectuels qui prône un travail critique et ouvert sur le Coran. Son texte, Lettre à Nour raconte sous forme de théâtre épistolaire, les échanges entre un père, intellectuel musulman pratiquant – vivant sa religion comme un message de paix et d’amour-, et sa fille partie en Irak rejoindre l’homme qu’elle a épousé en secret et qui est une lieutenant de Daesh.


18H30 - Espace Agora B

Y en a qui ont essayé… (de défendre le Service Public)


Conférence gesticulée de Pierre Lempereur et Olivier De Prins

C’est l’histoire d’un duo d’animateurs en éducation populaire, projeté sur scène pour défendre les services publics. Parachutés au beau milieu d’un sujet complexe, le début de l’histoire parait compromis: ils s’engueulent. Mais ils feront ensuite tout pour essayer de défendre les services publics et nous raconter les chemins tortueux de la privatisation.


18H30 - Espace Agora A

Monde en transition, migrations, espoirs : lectures croisées

Des écrivant.e.s vous liront des extraits de leurs textes écrits en 2018, sur un monde en transition, sur des personnes en quête d’une terre d’accueil, et mobilisées par l’espoir et la recherche de bien-être. Les lectures seront suivies d’échanges avec le public.
Lecture publique proposée par Isablelle De Vriendt et Cindy Jadot, de ScriptaLinea et de plusieurs Collectifs d’Ecrits : la ligne 10, De la diversité à la créativité, Les horizons croisés, BalLades en Forest et Soif de la vie!

19h30 - Kiosque

We all need love

De la Compagnie Transe-en-Danse
Depuis 2011, la Compagnie travaille dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile. Elle y donne des initiations artistiques basées sur la rencontre interculturelle. Ils inventent alors le rôle qu’ils veulent jouer sur scène, comme une métaphore du rôle qu’ils aspirent à jouer dans la vie. Les questions qu’ils se posent, leurs inquiétudes, leurs rêves, leurs espoirs, et toutes les choses les plus importantes à leurs yeux (l’accueil, l’entraide, la solidarité, l’amour, la paix, le respect) deviennent la matière de spectacles permettant au public belge de les rencontrer de cœur à cœur.
Le Spectacle sera suivi d’une initiation au DABKA, danse traditionnelle palestinienne qui mettra de la joie dans vos pieds et dans vos cœurs !

20h30 - Kiosque

Zouratie Kone Ensemble

Une musique libre, pleine d’une énergie communicative et joyeuse, à la fois insolente et respectueuse de la tradition sur des rythmes Afro Jazz.
Des rythmes et des mélodies traditionnelles de l’Afrique de l’Ouest transformés et réarrangés pour une instrumentation mixte, faite d’instruments traditionnels et modernes.
Avec Zouratié Koné, ​maître-percussionniste issu d’une famille de Griots au Burkina Faso (composition, chant, Balafon et Ngoni), Toine Thys, (saxophone et clarinette), Laurent Blondiau trompette), Edouard Wallyn (trombone), Boris Tchango (batterie), Javier Breton (basse), Peter Schneider (percussions).