Dialogues en humanité Bruxelles, un processus participatif

Dialogues en humanité Bruxelles

Séduits et inspirés par l’expérience fondatrice de Lyon et par sa dimension internationale, un collectif d’associations et de citoyen.ne.s* s’est constitué pour lancer le processus Dialogues en humanité à Bruxelles et organiser une 1ère édition les samedi 30 juin et dimanche 1er juillet sous les arbres du Parc Josaphat à Schaerbeek !

Bruxelles, ville multiculturelle, vivante, capitale de l’Europe, a un rôle d’exemplarité à prendre

A l’heure où l’Europe est en proie à la montée des peurs et des xénophobies, le monde a besoin d’une Europe qui ne soit pas repliée sur elle-même, mais ouverte aux autres, solidaire et déterminée à édifier une société juste, démocratique, durable et désirable. Bruxelles en est sa capitale, elle peut en prendre le pas…
Face à la peur, nous pouvons proposer le goût du « faire ensemble », redonner vie à la rencontre et à la discussion, créer du lien en nous appuyant sur la richesse de notre diversité dans une période où il nous parait urgent de s’engager plus activement. Pour cela, nous avons besoin de réinventer du désir, un désir d’humanité !

L’édition bruxelloise sera bien évidemment teintée de nos spécificités riches et variées et souvent fort appréciées de par le monde !!

Pour que ce projet ne soit pas seulement un rendez-vous annuel se rajoutant aux nombreux événements bruxellois, nous avons voulu dès le départ qu’il puisse prendre racine dans une approche collective et participative avec les nombreux acteurs bruxellois qui s’investissent dans l’amélioration de la qualité de vie humaine et de son environnement (santé, logement, emploi, jeunesse, cohésion sociale, culture, environnement, égalité, justice, interculturel, transition…) et se développer dans le long terme.

Mise en place d’un collectif de « pilotage »

Pour mettre sur les rails la première édition des Dialogues en humanité à Bruxelles, l’asbl Les Compagnons de la Transition s’est associée à plusieurs partenaires associatifs : Financité, Associations 21, Rencontre des Continents, La Concertation, Citoyens pour le Climat, la Maison du Développement durable, le Mouvement des Objecteurs de Croissance, Le BRAL ainsi que plusieurs citoyen.ne.s. bien motivé.e.s par le projet !

Ensemble, ils forment le « Groupe pilote » des Dialogues en humanité Bruxelles. Le groupe a mis en place plusieurs groupes de travail : GT communication, GT partenaires, GT soutien, GT processus participatif, GT festival, GT finance et GT festival en nommant pour chacun un.e responsable.

Mise en place d’un processus participatif

Le projet Dialogues en humanité se construit à partir des valeurs et objectifs que nous avons déterminés au départ mais n’est pas figé. Il se développe en cheminant, au fur et à mesure que nous rencontrons les partenaires associatifs et citoyens, en prenant en compte les demandes, souhaits et suggestions qui sont exprimés.
Pour préparer cette dynamique, nous avons mis en place un processus en organisant plusieurs rencontres participatives dans le but d’inviter les associations et les citoyens à s’inscrire/s’engager dans la démarche des Dialogues en humanité :

16 mars 2017 : Présentation du projet Dialogues en humanité Bruxelles au Théâtre Varia, en présence des organisateurs des Dialogues en humanité de Lyon à l’attention des associations bruxelloises.


22 septembre : Lancement festif du projet Dialogues en humanité Bruxelles à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale à Molenbeek avec une réunion à l’attention des associations bruxelloises pour les inviter à s’impliquer dans le projet et en soirée, une réunion avec le grand public pour repréciser les objectifs du projet et ses différentes étapes et l’inviter aussi à s’y investir.


De septembre à novembre 17 : Le Cycle « Quelle humanité ? » avec Riccardo Petrella
à la Maison des Cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek.

6 rencontres participatives suivies chaque fois d’un atelier citoyen
En partenariat avec Brussels Academy et la Maison des Cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek.
Un cycle introductif pour lire notre époque, mieux comprendre l’impasse mondiale actuelle et explorer les audaces dont l’humanité a besoin pour répondre à l’urgence des défis qui mettent en danger la vie sur Terre.
Après chacune des 6 interventions de Riccardo Petrella, les participants ont pu poursuivre la réflexion en atelier animé par les Compagnons de la Transition et Financité en présence de Monsieur Petrella.

23 octobre 17 : Organisation d’une conférence sous forme d’agora « Quelle démocratie pour l’humanité ? » avec Riccardo Petrella et Patrick Viveret au Théâtre national dans le cadre du Festival des Libertés.
Cette rencontre a largement permis de parler des Dialogues en humanité et de sa réalisation à Bruxelles. Un article « Les Dialogues en humanité, une dynamique collective pour tenter de revivifier la démocratie ? » a été publié à cette occasion dans le dossier thématique du Festival des Libertés de Bruxelles Laïque « Echos ».


17 novembre : Organisation d’un Forum ouvert « Quelle humanité ? » à La Fonderie à Molenbeek

A l’attention des participant.e.s du Cycle « Quelle humanité ? » avec Riccardo Petrella, mais aussi de toute personne intéressée par la démarche, nous avons organisé un Forum ouvert.
Objectif : proposer un espace de créativité collective pour explorer les audaces dont nous avons besoin pour répondre à la question : « Que mettre en place concrètement à Bruxelles pour répondre aux défis de notre humanité ? »
Cette journée a permis aux 80 participants de tisser du lien au-delà de leurs secteurs d’activités autour de la dynamique des Dialogues en humanité.
Après avoir regroupé plusieurs propositions émises, nous avons formé 9 groupes de travail qui approfondissent leur sujet jusqu’en juin 2018, en vue de prendre part à la préparation des agoras thématiques et des ateliers pour la 1ère édition des Dialogues en humanité de Bruxelles en juin 2018 :

1. Comment impliquer les jeunes dans les chantiers de la transition ?
2. Vers une Charte pour l’humanité
3. Les difficultés du secteur de la Justice
4. L’urgence climatique
5. Reconnecter la nature et l’humain
6. Comment favoriser la transition relationnelle ?
7. Bruxelles sans publicité en 2020
8. Encourager l’usage des logiciels libres
9. Souffrance psychique et maladie mentale dans nos villes

Du 15 novembre au 3 décembre 2017 : Programmation du Cycle « Démocratie(s) et Nous » au Centre culturel La Vénerie à Watermael-Boitsfort dans le cadre des Dialogues en humanité

Partout nos démocraties sont secouées par une profonde crise de représentation et gangrénées par la désaffection des citoyens. L’idéal démocratique « la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple, pour le peuple » d’Abraham Lincoln a aujourd’hui largement fait place à une démocratie représentative où les citoyens, en confiant tous les cinq ans la gestion de l’intérêt commun à des représentants, ont perdu tout espoir d’avoir une capacité d’influence. La plupart des représentants prennent des décisions qui nous concernent sans nous consulter, dans des logiques de plus en plus éloignées de l’intérêt commun.
Avec ce cycle, notre objectif était d’inviter les citoyen.ne.s à dialoguer avec les outils des Dialogues en humanité : agoras, ateliers, écoute dans la bienveillance

De janvier à juin 2018 : préparation de la 1ère édition des Dialogues en humanité Bruxelles
Suite à ce processus mis en place de septembre à décembre 2017, nous préparons la 1ère édition des Dialogues en humanité à Bruxelles avec de nouveaux groupes de travail :
• GT climat
• GT migration
• GT Démocratie
• GT transition relationnelle
• GT santé
• GT justice
• GT Charte de l’Humanité
• GT de l’arbre à l’humain

Chaque GT est composé de membres du groupe pilote et des citoyen.ne.s et associations motivés par la thématique. Le but étant de préparer ensemble les agoras, ateliers et activités artistiques en rapport avec le sujet du groupe. Chaque groupe contacte les personnes ressources qui viendront alimenter les débats, parmi ceux-ci les membres de notre groupe de soutien et nos invités internationaux.

Articles de cette rubrique

  • Qui sommes-nous ?

    , par Dialogues en humanité Bruxelles

    Notre volonté est de travailler avec l’existant, d’articuler le projet avec les projets en cours, de nous relier. Une grande attention est portée à la méthode de travail entre les partenaires et les citoyens en encourageant la gouvernance partagée.